mamelons ombiliqués

L’invagination des mamelons, d’origine congénitale, est due à la brièveté des canaux galactophores (qui conduisent le lait). Il arrive parfois que l’invagination n’atteigne qu’un seul sein. Une femme sur dix en est atteinte. Elle ne nuit pas aux fonctions physiologiques mais empêche l’allaitement ou perturbe la vie sexuelle. Le froid, les caresses font parfois ressortir temporairement le mamelon quand le phénomène n’est pas irréductible mécaniquement.

Plusieurs techniques ont été utilisées pour corriger les mamelons ombiliqués mais la technique qui semble la plus efficace est de débrider le mamelon enroulé sur lui-même pour qu’il s’extériorise. L’incision ne fait pas plus de 2-3 mm et l’intervention ne dure que quelques minutes. Des points de suture maintiennent le mamelon durant la période de cicatrisation.

La correction des mamelons ombiliqués se déroule sous anesthésie locale ou générale selon le choix du chirurgien.
Un pansement légèrement compressif est posé et on retire les fils 15 à 20 jours après l’intervention.

Les résultats sont visibles aussitôt. La légère douleur du mamelon ressentie au début s’estompe vite. Pas de récidive, la sensibilité du mamelon est respectée et l’allaitement est possible 2 ou 3 ans plus tard. La cicatrice est pratiquement invisible.