Prothèses pectoraux homme

Les implants pectoraux permettent d’augmenter le volume pectoral chez l’homme dont la masse musculaire du torse est insuffisante et ne peut être développée par des exercices de musculation.

Les implants pectoraux peuvent aussi permettre une remise en symétrie des muscles du torse.

Plusieurs techniques d’implants sont possibles:

  • Implants de prothèses pectorales en silicone
  • Macrolane : injection d’acide hyaluronique
  • Lipofilling : autogreffe de graisse

Technique de l’implant en silicone

Cette intervention chirurgicale consiste à implanter une prothèse silicone modulable en taille derrière le muscle pectoral.

Sous anesthésie générale avec une hospitalisation de 24 heures.

Le chirurgien pratique une incision de 5cm au creux de l’aisselle puis sous endoscopie (chirurgie assistée par ordinateur) va « préparer » la cavité nécessaire à la pose de l’implant. L’implant est posé sous le muscle grand pectoral sans que celui-ci soit détaché de la cage thoracique.

Après l’intervention :

La région du torse peut rester sensible pendant une semaine, les efforts en tension sont déconseillés pendant 3 semaines.

La reprise de l’activité normale se fait au bout de 15 jours. Le résultat est immédiat.

Technique Macrolane :

Cette technique est une alternative à la chirurgie et consiste en injections de macrolane, produit à base d’acide hyaluronique. L’acide hyaluronique est sans danger, il est naturellement présent dans le corps humain et ne présente donc aucun risque de réaction allergisante.

La technique microlane  permet de sculpter les volumes du corps.

Le praticien injecte la quantité de Macrolane dans la zone à traiter de façon à obtenir l’augmentation de volume souhaitée.
Sous anesthésie locale en ambulatoire.

Suites de l’intervention :

Une certaine sensibilité qui peut-être douloureuse accompagnée ecchymoses, de gonflement et rougeur.
Le résultat est immédiat. Il a une durée selon les cas de 1 à 2 ans.

Technique Lipofilling :

Le lipofilling utilise l’autogreffe des cellules graisseuses excédentaires dans certaine zones du corps pour combler et remodeler.

Sous anesthésie locale ou générale en ambulatoire.

Le chirurgien après extraction des tissus graisseux va les réutiliser immédiatement. Cette technique est très minutieuse, la greffe est réussie si les cellules sont toujours vivantes au moment de la réinjection.

Après injection de produits chimiques visant à réduire hémorragies et hématomes, le chirurgien incise avec précision pour pouvoir introduire des canules qui reliées à un système d’aspiration permettent l’aspiration des cellules graisseuses excédentaires.

Le chirurgien peut alors réinjecter des petites quantités de graisse dans les parties creuses ou affaissées pour redessiner les contours des zones traitées.

Une quantité suffisante de graisse doit être réinjectée pour que le résultat soit satisfaisant dès la première séance.

Suites opératoires :

Léger œdème pendant 1 semaine. Reprise immédiate des activités.
Le résultat du lipofilling est visible dès la 2ème semaine et il est définitif.