Les peaux mixtes et grasses

QU’EST-CE QU’UNE PEAU MIXTE OU GRASSE ?

La peau grasse, comme son nom l’indique, sécrète beaucoup trop de sébum. Il est très difficile de vulgariser les explications concernant l’épiderme. Nous allons quand même faire un effort pour y parvenir et mieux comprendre le processus.

En premier lieu, il faut parler de glandes sébacées. Elles forment la « petite usine de lubrification de la peau ». Mentionnons que ces glandes sébacées sécrètent une huile qui recouvre le corps au complet et imperméabilise l’épiderme. Par cette action, l’eau ne s’évapore pas de notre corps, protège l’organisme contre la pénétration des bactéries. Cette explication peut paraître simpliste pour les connaisseurs mais le profane comprendra mieux ce qui se passe.

Malheureusement, il arrive que la glande se dé-balance et sécrète beaucoup plus qu’elle ne le devrait. C’est ainsi que le phénomène de la peau grasse arrive ainsi que celui de la peau mixte.

Les causes sont nombreuses et sont importantes: Chez la femme, le cycle hormonal accompagné d’un taux de progestérone trop élevé stimule la sécrétion sébacée. Au moment de l’ovulation et des règles, la peau devient plus huileuse. À ces moments précis, il faut redoubler de vigilance et comprendre que le problème n’est peut-être que passager. Trop de sébum sur l’épiderme améliore les conditions de vie des bactéries; C’est ainsi que naissent les boutons et les points noirs.

QU’EST-CE QUE LE SÉBUM ?

sebum
Sebum

Le sébum est la sécrétion de la glande sébacée. Les chercheurs soutiennent que la composition du sébum représente la meilleure crème pour la peau. En effet, c’est son rôle d’assurer la protection épidermique. Son PH est bien équilibré. Ni trop acide ni trop alcalin.

Ce qui nous amène à comprendre que pendant une certaine période votre peau est très huileuse. Il faudra porter attention et ne pas ajouter de crèmes en plus. Une peau bien balancée a besoin de peu de crème car elle se suffit à elle-même. C’est pourquoi plusieurs endroits plus fragiles sont à surveiller, comme le contour des yeux et le cou. Dans ces derniers endroits, on doit appliquer de la crème régulièrement, soir et matin.

Pour les autres régions du corps, nous pouvons constater que la sécrétion elle-même suffit parfois pour bien hydrater votre peau. C’est à vous d’apprendre le langage de votre épiderme. Celui-ci vous indique par diverses manifestations ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. Tour comme un estomac.

ALIMENTATION ET PEAU GRASSE

Les chercheurs et spécialistes ne sont pas tous du même avis en ce qui concerne la relation entre l’épiderme et la nourriture qu’on consomme.

Cependant, un fait demeure: Certains aliments nuisent a notre organisme donc, conséquemment, à notre peau.

Nous savons tous que l’intestin est un organe d’élimination, tout comme les reins et les poumons. Mais saviez-vous que votre peau est aussi un organe qui élimine ? Peut-être pas… C’est cependant une réalité importante dont on doit se souvenir. Si l’intestin ne fonctionne pas normalement, votre peau en subira les contrecoups.

Une personne qui fait face à un problème de constipation a bien souvent des boutons et des points noirs. On doit s’assurer de régler rapidement cette question, quitte à consulter un médecin ou un spécialiste. Trop souvent on ignore les causes internes. Elles ont un effet sur la surface cutanée.

Ces problèmes ne proviennent pas uniquement de l’intestin. Ils peuvent aussi être imputables à des organes comme le foie, l’estomac ou encore à la circulation sanguine et aux débalancements hormonaux.

Dès qu’on réalise que la peau est le reflet de la santé intérieure, on entreprend une démarche salutaire pour améliorer l’apparence épidermique. C’est ainsi qu’on peut constater que certains aliments ne conviennent pas à notre foie ou notre intestin et qu’ils peuvent occasionner de désagréables problèmes de peau.

Soyez vigilants! Absorbez une nourriture vivifiante et bénéfique. Certaines vitamines et minéraux interviennent aussi au niveau du métabolisme.

Ainsi, il est indispensable d’absorber des aliments en quantités suffisantes si l’on veut satisfaire ses besoins cutanés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *