Traitement de l’infertilité masculine

Lors du traitement de l’infertilité masculine on distingue ;

Les azoospermies d’origine sécrétoire (petits testicules FSH augmentée) dont le traitement peut se faire par ICSI si présence de spermatozoïdes dans les testicules) sinon insémination artificielle avec sperme de donneurs IAD ou adoption.

Les azoospermies d’origine excrétoire; les testicules sont normaux, les épididymes sont turgescents.
l’ICSI (intra cytoplasmique injection) est faite à partir de prélèvements testiculaires ou épididymaires.

Parfois on réalise une chirurgie de re permeation des canaux déférents (en cas de vasectomie antérieur) ou anastomose épididymo – différentielle (en cas d’obstruction distale).

En cas d’oligospermie un traitement antibiotique 21 jours est institue s’il existe une ; infection du sperme.

En cas de varicocèle stade 2-3 avec reflux embolisation ou intervention chirurgicale

Le but de l’urologue est d’améliorer le sperme du patient puis le gynécologue prendra en charge le couple pour une AMP si nécessaire.
Insémination artificielle avec sperme du conjoint ou de donneur ou fécondation in vitro (FIV) ou ICSI (intra cytoplasmique injection)

Le traitement d’un homme infertile doit être entrepris dans le cadre de la prise en charge du couple. Il doit s’inscrire dans une stratégie globale en connaissant l’état fonctionnel de la femme.

 

infertilite masculine
infertilité masculine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *