La ptose mammaire ou correction du sein qui tombe

La ptose mammaire  ou correction du sein qui tombe (chirurgie mammaire Tunisie) est due toujours au même facteur (à l’exception des seins malformés dont nous ne parlerons pas ici) : un excès de tissu cutané par rapport à la glande. Cet excès est dû, soit à un sein qui s’est vidé de sa glande après les grossesses, soit, une peau qui s’est très fortement distendue toujours après une grossesse, soit, après un amaigrissement quand la glande avait une forte composante adipeuse.

Ou bien, le sein était trop lourd et la peau avec le temps ne pouvait plus contenir la glande, mais, on rejoint là la chirurgie de l’hypertrophie mammaire (cf.) Une correction efficace de la ptose dépendra surtout du volume glandulaire résiduel. Soit il est en quantité suffisante et on pourra le remodeler et adapter la peau.

Soit il ne l’est plus et le remodelage cutané deviendra difficile si on ne rempli pas un peu le sein, avec un résultat qui risque d’être décevant, tant au niveau de la forme que pour la rançon cicatricielle qu’il’ entrainerait.

Technique de la ptose mammaire ou correction du sein qui tombe

  • On calibre l’aréole à 3,8 cm de diamètre.
  • On découpe une margelle cutanée autour de l’aréole, qui sera ovalaire et plus large en haut à douze heures qu’à 6 heures.
  • La peau est décollée du sein sur tout son pourtour ce qui nous permet d’exposer la glande et, d’autoriser la peau à venir sans traction contre l’aréole.
  • On peut pratiquer surtout au niveau du quadrant inférieur, une résection glandulaire en quartier, qui donnera plus de projection au sein, et limitera son étalement.
  • On referme par la technique de fronce (ou de triche) car le périmètre cutané est plus long que celui de l’aréole.
  • Cette technique n’autorise qu’une remontée légère de deux à trois cm (après, l’élargissement cicatriciel peut subvenir.) – Le sein est beaucoup plus tombant et avec peu de glande.
  • Jusqu’à il y a un an la question ne se posait pas et, il fallait envisager une pose de prothèses mammaires (cf.) et, round block ou, si la ptose était vraiment trop importante, prothèses mammaires et porte cochère (cf hypertrophie mammaire.)

En notant que l’indication de prothèses mammaires gêne souvent les patientes qui gardent toujours en mémoire leurs seins d’avant qui avait un volume satisfaisant.
° Depuis un an, quand il existe un excédant graisseux, abdominale ou autres je propose le lipo-filling (cf.)
Il donne des résultats stupéfiants et, me permet surtout de galber le sein là ou je le souhaite et d’armer la peau ce qui permettra la projection du sein.